Vous êtes dans : Accueil > Accès directs > Actualités > À lire, à voir, à écouter > Europe1 : "La fessée dangereuse pour la santé mentale ?"

Europe1 : "La fessée dangereuse pour la santé mentale ?"

Les adultes victimes de fessées durant l'enfance seraient plus sujets aux affections mentales. C’est une étude américaine qui devrait relancer le débat sur les punitions corporelles. Selon celle-ci, les personnes qui ont reçu des fessées lorsqu'elles étaient enfants ont plus de risques de souffrir d'affections mentales une fois adultes, que ce soit des désordres comportementaux ou des problèmes d'alcool ou de drogue.

L’étude, publiée lundi dans la revue américaine Pediatrics , a été menée auprès de 653 adultes par une équipe de chercheurs canadiens. Elle visait à examiner uniquement l'effet des fessées et châtiments corporels légers sur des problèmes psychologiques ultérieurs, en excluant les sévices sévères ou de nature sexuelle.

Site Europe1