Vous êtes dans : Accueil > Accès directs > Actualités > À lire, à voir, à écouter > Le Monde : "Dans l'univers carcéral des "malades difficiles""

Le Monde : "Dans l'univers carcéral des "malades difficiles""

le 8 août 2013

Là, plantée au fond des 80 hectares du parc du centre hospitalier du Rouvray de Sotteville-lès-Rouen, en Seine-Maritime, derrière une enceinte haute de cinq mètres, l'unité pour malades difficiles (UMD) Erasme accueille les personnes souffrant de troubles psychiatriques aigus.

Dans ce pavillon, seuls peuvent séjourner les patients placés d'office par arrêté préfectoral. "Des personnes souffrant de schizophrénie pour la plupart, et qui sont souvent passées à l'acte dans leur service psychiatrique d'origine, menaçant un membre du personnel, un autre patient ou eux-mêmes" , explique Nicolas Fourneyron, un infirmier de 29 ans. Le malade, venu d'autres services de santé mentale et parfois d'un centre pénitentiaire, est le plus souvent en situation de crise ou de rupture de soins.

Site Le Monde

En savoir plus sur la schizophrénie et les UMD

Voir aussi Le Monde "Deux députés veulent alléger la "sécurisation" des soins psychiatriques"