Vous êtes dans : Accueil > Accès directs > Actualités > À lire, à voir, à écouter > Rue 89 : "Comme un suicide à La Poste"

Rue 89 : "Comme un suicide à La Poste"

le 11 mars 2013

On sait qu’elle s’appelait Pauline. Elle avait 21 ans. Elle était factrice en CDD en Haute-Loire, à Monistrol-sur-Loire. Et le 15 février, on l’a retrouvée pendue chez ses parents. Voilà ce que l’on sait. Est-elle « une suicidée de La Poste », inaugurant un feuilleton qui pourrait prendre le relais des suicides à France Télécom ?

Mais pour en savoir davantage, il faudrait aller sur place, enquêter. Il faudrait la parcourir, cette tournée du secteur de Saint-Just-Malmont, que la direction, si l’on comprend bien, suppose qu’un facteur sachant facter peut effectuer en cinq heures. Près d’un mois après le suicide, aucun journaliste n’a encore vraiment enquêté sur ses circonstances précises. L’article du Progrès, daté du 7 mars, semble être le premier consacré à l’affaire, trois semaines après le suicide.

Site Rue 89  

En savoir plus sur le risque suicidaire