Vous êtes dans : Accueil > Accès directs > Actualités > À lire, à voir, à écouter > Rue89 : "Baclofène : l'espoir de guérir l'alcoolisme rend fous les docteurs"

Rue89 : "Baclofène : l'espoir de guérir l'alcoolisme rend fous les docteurs"

le 22 avril 2013

Ceux qui doutent du Baclofène sont soupçonnés d’être liés aux lobby des alcooliers, aux Alcooliques Anonymes, aux labos ou aux psys. Enquête en terrain passionnel.

Il y a désormais une religion du Baclofène, avec son prophète, ses miraculés, ses renégats. Le dogme est défendu avec une telle force, et la cause est tellement belle, que chercher les preuves de l’efficacité et de l’innocuité du médicament passe pour de l’hérésie. Quiconque doute que le Baclofène puisse vaincre l’alcoolisme est immédiatement soupçonné d’être aux mains de ce ceux qui craignent de perdre le « marché » des alcooliques. Culpabilisant de n’avoir pu soigner leurs patients jusque-là, des docteurs se trouvent embarqués dans cette croisade pour sauver des vies. Pensez : l’alcool « c’est 120 morts par jour », alors pourquoi prendre le temps de vérifier encore et encore l’efficacité et les effets secondaires de ce médicament ?

Site Rue 89

En savoir plus sur la dépendance à l'alcool et les addictions

Site Revue Prescrire