Vous êtes dans : Accueil > Accès directs > Actualités > À lire, à voir, à écouter > Slate : "La France victime d'une maladie mentale collective"

Slate : "La France victime d'une maladie mentale collective"

le 8 avril 2013

Au déni de la réalité a succédé, dans notre pays, l'incapacité des dirigeants et de l'opinion à l'affronter. On peut sortir de cette phase de sidération en prenant enfin les décisions qui s'imposent et en s'appuyant sur nos atouts.

Selon 7 Français sur 10, la France vit une «dépression collective» , nous apprend un sondage Viavoice. Plus que la somme de difficultés individuelles, le pays souffrirait d'un sentiment commun d'une «identité perdue», de l'angoisse de voir disparaître les «éléments majeurs» qui ont façonné le pays depuis la Révolution.Par hasard, sur les conseils toujours avisés de Jean-Louis Bourlanges, je venais de lire Istvan Bibo, le penseur politique hongrois, qui a si bien expliqué comment «des états d'âme apparentés à des névroses et à des hystéries individuelles firent leur apparition dans la vie de nations entières et y acquirent une importance politique décisive» [1] . C'est exactement ce qui se passe en France.

Site Slate