Vous êtes dans : Accueil > Accès directs > Actualités > À lire, à voir, à écouter > Slate : 'Les mille et une vies de Pontalis"

Slate : 'Les mille et une vies de Pontalis"

le 25 janvier 2013

Jean-Bertrand Pontalis est mort le 15 janvier. Psychanalyste réputé, c’était, d’abord et avant tout, un grand écrivain.

Les psychanalystes sont souvent des êtres froids, volontairement dépourvus d’affect, prenant soin de tenir leur patient à distance et de ne jamais entrer en empathie avec eux. C’est, croient-ils, la meilleure façon de les comprendre, et, peut-être, de les aider. Jean-Bertrand Pontalis était tout le contraire. Professeur, psychanalyste, éditeur, il avait trois métiers. Il en aurait voulu cent. Il y avait en lui mille possibles et il ne pouvait se résoudre à n’en être qu’un seul. «J’ai rêvé d’être comédien, champion de tennis, pianiste émérite, trapéziste…»

Site Slate