Vous êtes dans : Accueil > Accès directs > Actualités > Comment agir > Atlantico : "Un ponte de la psychiatrie présente ses excuses à la communauté gay"

Atlantico : "Un ponte de la psychiatrie présente ses excuses à la communauté gay"

Au terme d'une brillante carrière, le Dr. Robert L. Spitzer, considéré par beaucoup d’experts comme le père de la psychiatrie moderne, remet en cause ses analyses.

Agé de 80 ans, et atteint de la maladie de Parkinson, il vient de remettre en question une étude qu’il avait lui-même produite il y a dix ans, et dans laquelle il expliquait que les homosexuels qui désiraient vraiment changer pouvaient entreprendre une cure thérapeutique « réparatrice  ». Il mettait cette « déviance  » sur le même plan que la dépression ou la dépendance à l'alcool.

Site Atlantico

Article dans le New York Times