Vous êtes dans : Accueil > Accès directs > Actualités > Comment agir > Le Parisien : "Moi, Matthieu, schizo et heureux"

Le Parisien : "Moi, Matthieu, schizo et heureux"

le 10 octobre 2012

A l’occasion de la Journée mondiale de la santé mentale, "Le Parisien" a rencontré une personne vivant avec une schizophrénie. Il parle de ses crises passées et relate comment il surmonte au quotidien sa maladie.

Avec sa carrure de rugbyman, sa voix de stentor et son côté vieille France, Matthieu de Vilmorin, veste en velours et bonnes manières, ne ressemble en rien au « fou » qu’il avoue être pourtant, dans un éclat de rire sonore. Et s’il ne précisait lui-même que ce petit bouton, accroché au revers de son col, indique qu’il est « le grand maître autoproclamé de l’Ordre du Bouton de nacre », on le prendrait juste pour un doux dingue charmant, fantaisiste et plein d’humour. Ce qu’il est, aussi. Mais pas uniquement.

Site Le Parisien
Présentation du livre "Fous et Folles" , Efs Kyrographaires

En savoir plus sur la schizophrénie