Vous êtes dans : Accueil > Accès directs > Actualités > Paroles de... > Advocacy : "La lettre du mégaphone n°6"

Advocacy : "La lettre du mégaphone n°6"

le 18 avril 2013

Edito du Président et programme du séminaire "De la Disqualification à la Prise de Parole. L'inclusion et la pleine citoyenneté pour en finir avec le paradigme du soin sans consentement"

"Chers Amis,
Trop, c'est trop...
Hier, 2 Avril 2013, Hervé Morin, ancien ministre et notable centriste, pour condamner le comportement, certes inadmissible, de Jérôme Cahuzac a qualifié son comportement comme relevant de la psychiatrie et "que c'était de la schizophrénie".
Quand j'ai entendu ça, je me suis étranglé. Ainsi, la schizophrénie et la psychiatrie servent-elles à caractériser un comportement politique et moral inacceptable... Cette utilisation médiatique de la souffrance psychique me révolte profondément. Et je veux crier ma révolte, mon indignation, car ces propos ont été relayé sans commentaire par les médias. On voit bien que discréditer les gens en évoquant la maladie mentale devient un fait anodin. Comme si ça ne risquait pas d'humilier ceux qui en souffrent. Comme si c'était là chose banale."