Vous êtes dans : Accueil > Accès directs > Actualités > Paroles de... > Deux-Sèvres : "Ils dopent le moral familial face à la maladie mentale"

Deux-Sèvres : "Ils dopent le moral familial face à la maladie mentale"

le 3 décembre 2013

Bénévoles au sein d’une association de soutien, ils militent pour que la santé mentale et les troubles psychiques soient reconnus Grande cause en 2014.

Yvette Blondy trouve facilement le mot juste : « Quand on parle d'une personne touchée par un cancer, dans le langage courant, on ne dit pas " un cancéreux " mais un malade atteint d'un cancer. Et bien, c'est la même chose pour les maladies psychiques. Ce sont d'abord des personnes et non, par exemple, dans un raccourci sans signification, des schizophrènes, une expression qui ne veut rien dire. »

Site La Nouvelle République

Signez la campagne d'adhésion