Vous êtes dans : Accueil > Accès directs > Actualités > Vues d'ailleurs > Côte d'Ivoire : "Hôpital psychiatrique de Bingerville : comment les travailleurs côtoient la mort"

Côte d'Ivoire : "Hôpital psychiatrique de Bingerville : comment les travailleurs côtoient la mort"

le 19 novembre 2012

A l’hôpital psychiatrique de Bingerville, les bras ou les dents des membres du personnel ont été cassés, alors qu’ils administraient des soins à des malades mentaux. Comment ces spécialistes se font-ils avoir au point de penser qu’ils vivent un véritable enfer sur terre ? 

Les malades mentales, pour arriver à bout des hommes, préfèrent saisir leur partie intime. C’est justement ce qui s’est passé pour Boti Yapo, aide soignant depuis deux ans. En effet, travaillant dans le pavillon des femmes interdit aux hommes, il y a quelques jours, une des patientes s’est jetée sur lui parce qu’elle ne se reconnaissait pas malade.

Site Infodrome