Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > A lire : "L'effet schizomètre", par Benoit Vidal

A lire : "L'effet schizomètre", par Benoit Vidal

le 10 décembre 2018

Schizomètre est le nom que Marco Decorpeliada donnait à ses premières œuvres. 

C’est le nom de sa révolte, celle d’un artiste interné à plusieurs reprises dans différents hôpitaux psychiatriques, face à son épinglage sur la toise des diagnostics psychiatriques issus du DSM (Diagnostic and Statistic Manual of Mental Disorders). Il découvre alors que les codes du DSM sont les mêmes que ceux utilisés chez Surgelés Picard. Mieux encore, il démontre que le catalogue Picard surgelés est plus puissant que le DSM pour décrire les maladies mentales !

L’effet schizomètre  est le nom de l’impact des œuvres de Marco Decorpeliada dans la culture. Les plus grands spécialistes de l’œuvre de Marco Decorpeliada sont réunis dans cet ouvrage pour évoquer les effets des découvertes de cet artiste inclassable et hors du commun dans des domaines aussi variés que la psychanalyse, la littérature, l’histoire de l’art, les sciences de gestion, la comptabilité et la chimie moléculaire.

Convaincu que le roman-photo est un genre narratif sous-exploité, Benoit Vidal, explore avec L’effet schizomètre  les potentialités de ce média (lui aussi difficilement classable) au service du documentaire.

 

Découvrir les premières pages de l'oeuvre