Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > CISS : L'observance est morte, vive l'adhésion !

CISS : L'observance est morte, vive l'adhésion !

le 6 juillet 2015

[Le CISS] Publication des recommandations, issues d’un processus consultatif d’un panel de 50 personnes concernées, sur les enjeux de responsabilisation et d'autonomie dans les soins.

Dans un contexte de pression accrue sur les personnes soumises à des traitements au long cours, nos organisations ont mis en place une démarche participative pour permettre l’expression des personnes concernées sur les dispositifs et outils qui leur semblent prioritaires pour favoriser le bon suivi de leurs traitements. C’est en effet un enjeu essentiel, en termes médico-économiques et de santé publique, qui doit forcément être envisagé par rapport à l’objectif prioritaire de la qualité de vie des patients dans la durée.

L’ensemble de notre démarche aboutit à une idée force unanimement reconnue qui peut être résumée par la nécessité de dépasser le terme « observance » pour lui préférer celui d’adhésion, d’autant qu’il apparaît nécessaire aux personnes concernées de mettre la « décision médicale partagée » au centre de la relation soignant/soigné.

Source Le CISS