Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > Courrier International : Suivre les informations en boucle nuit à la santé

Courrier International : Suivre les informations en boucle nuit à la santé

le 20 novembre 2015

[Courrier International] Les personnes connectées en permanence aux actualités sur les attentats de Beyrouth et Paris des 12 et 13 novembre risquent de lourdes conséquences pour leur santé mentale.

“Pensez à prendre soin de vous et de ceux qui vous entourent” , insiste Tara Haelle, journaliste spécialisée en médecine et santé, dans le magazine Forbes. Car le “stress dû aux informations sur des catastrophes peut avoir un impact négatif très important sur la santé mentale et émotionnelle, et les effets peuvent durer plus longtemps que les gens ne l’imaginent” , explique-t-elle.

“Les survivants, les témoins et les premières personnes à intervenir lors de tels événements [comme les attentats de Paris le 13 novembre ou ceux de Beyrouth la veille] souffrent souvent de stress post-traumatique –  ce qui implique l’impression de revivre les événements en flash-back ou en rêve ; un bouleversement émotionnel sévère ou des réactions physiques à des rappels de l’événement” , détaille CBS News. Mais“regarder des images et des vidéos de ces événements violents, via les journaux télévisés ou les réseaux sociaux, peut affecter des gens qui n’étaient pas présents de la même manière” , poursuit l’article.  

Source Courrier International