Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > France Inter : Dépression et anxiété, le lot commun des étudiants et internes en médecine

France Inter : Dépression et anxiété, le lot commun des étudiants et internes en médecine

le 14 juin 2017

[France Inter] Malaise à l'hôpital : en France, sur 21 768 étudiants ou internes en médecine sondés, les deux tiers souffrent d'anxiété. 

Si la dépression touche 10% des Français, ce taux atteint plus de 27% quand on interroge les jeunes médecins et internes, révèle un étude. Pour l'anxiété, la proportion de personnes touchées dépasse largement le double parmi les futurs professionnels, par rapport aux taux national.

Quatre syndicats d’étudiants ont mené cette enquête sur la base du travail de Leslie Grichy, interne en psychiatrie, pour alerter sur la mauvaise santé mentale des jeunes étudiants ou médecins dans les hôpitaux.

Selon le rapport fourni par les quatre syndicats, " [les futurs médecins] sont soumis à des risques psychosociaux définis comme les contraintes professionnelles susceptibles de dégrader l’état de santé psychique d’un individu. Cette atteinte psychique peut entraîner une maladie mentale et/ou physique et avoir des conséquences professionnelles et sociales. L’exposition à ces situations de travail peut être responsable de l’apparition de troubles anxio-dépressifs, d’épuisement professionnel ou burn-out".

L'étude souligne que cela peut avoir des conséquences sur la qualité des soins prodigués et génère un risque d'erreurs médicales. Elle précise aussi également que le burn-out "favorise les conduites addictives ainsi que la dépression et augmente le risque de suicide".

Consulter le dossier de presse de l'étude de l'ISNCCA

Source France Inter