Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > France culture : "L’épidémie dansante de 1518 est la première rave party au monde, la plus grande, la plus dingue mais aussi la plus mortelle…"

France culture : "L’épidémie dansante de 1518 est la première rave party au monde, la plus grande, la plus dingue mais aussi la plus mortelle…"

le 6 mars 2018

Entretien avec Jean Teulé qui revient dans un roman sur un événement méconnu, une épidémie dansante désespérée qui a eu lieu à Strasbourg en 1518 et qui, en creux, raconte l'histoire d'une époque marquée par la dualité entre le riche clergé et le peuple, misérable.

C’était le vendredi 12 juillet 1518, le pire jour de la pire période qu’ait connu Strasbourg quand une nouvelle épidémie fait son apparition dans ce champ de ruines : des gens désespérés se mettent à danser sans s’arrêter, sans pouvoir s’arrêter, comme s’ils étaient possédés. En sueur, en transe, ils dansent jusqu’à la chute, jusqu’à la mort. C’est un mal étrange et contagieux et ils sont de plus en plus nombreux à être aspirés par cette danse macabre, une danse des damnés de la terre qui va durer des jours, des semaines. C’était il y a 500 ans et Jean Teulé revisite cet épisode.

Ecouter Jean Teulé sur le site France culture