Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > L'Equipe : Stress, détresse et dépression

L'Equipe : Stress, détresse et dépression

le 11 février 2016

[L'Equipe] Les symptômes dépressifs touchent près de trois fois plus les footballeurs professionnels actifs, et les anciens joueurs, que le reste de la population. Un phénomène surprenant et pour l'instant peu pris en compte.

Amour, gloire et beauté. Belles voitures, belles nanas et fastes à volonté. La vie hors du commun du footballeur professionnel fait fantasmer. Souvent «accusés» par le travailleur lambda de recevoir (salaires, honneurs et faveurs) bien plus qu’ils ne donnent (surtout en périodes de défaites), les «footeux» ont, de fait, moins droit que d’autres à l’erreur et aux aveux de faiblesse. Comment avouer un sentiment dépressif quand personne ne veut entendre, comprendre, que votre métier dit «de rêve» peut engendrer des déséquilibres profonds liés à un nombre exceptionnellement élevé de facteurs stressants (voir par ailleurs ) ? C’est pourtant cette réalité peu connue qu’a révélée une étude récente sur la santé mentale des footballeurs professionnels menée par Vincent Gouttebarge, directeur médical de la FIFPro (Fédération internationale des associations de footballeurs professionnels) et professeur assistant à l'Academisch Medisch Centrum d'Amsterdam.

Source L'Equipe