Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > L'Obs : Arrêter médecine, le grand tabou

L'Obs : Arrêter médecine, le grand tabou

le 20 avril 2018

Perte de sens, épuisement, dépression : le mal-être est grand chez les carabins, à tel point que certains n'hésitent pas à tout plaquer.

C’était un samedi matin. Seule dans le labo d’un petit hôpital en Champagne-Ardenne, Aurélie* découpait un appendice. "Je me suis dit : 'Ce n’est plus possible, je ne veux plus continuer." La jeune interne en huitième année de médecine a rassemblé ses affaires, s’est mise en arrêt maladie. Puis a sauté dans le premier train direction Quimper, où vit sa famille. "Je savais que je ne reviendrais jamais." C’en était fini de la médecine. En quelques jours, Aurélie a tiré un trait sur un prestigieux cursus ultrasélectif, gage d’un emploi à vie.

Lire la suite sur L'Obs