Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > La Montagne : Alain Mercuel, un psychiatre pas tout seul face à la rue

La Montagne : Alain Mercuel, un psychiatre pas tout seul face à la rue

le 5 février 2015

[La Montagne] Le Dr Alain Mercuel, psychiatre à l’hôpital Sainte-Anne, à Paris, parle d’une voix posée d’un sujet qu’il connaît sur le bout des doigts : la « souffrance psychique des sans-abri ».

La population d'Ile-de-France sans toit, fréquentant les services d'aide, était estimée à 21.176 personnes, d'après l'enquête Samenta (Santé mentale et addictions) de 2010. Un tiers de cette population souffrait de troubles psychiatriques sévères. Expert d'un sujet qu'il affronte chaque jour depuis des années en tant que chef du service Santé mentale et exclusion sociale et directeur d'une Équipe mobile psychiatrie-précarité, le Dr Alain Mercuel était, jeudi matin, l'un des invités de l'Itsra (Institut du travail social de la région Auvergne), à Clermont-Ferrand. 

Régis Pierret, sociologue, directeur scientifique du pôle ressources-recherche, responsable du laboratoire interdisciplinaire, l'a accueilli dans le cadre d'une journée d'étude régionale sur la précarité. « Faire attention à ne pas généraliser » fut le fil conducteur du propos du médecin. Quelques chiffres.Les moyens affectés en France à la psychiatrie sont de 144 soignants (équivalents temps plein) pour 100.000 habitants. Les personnes à la rue sont environ 300.000 en France (soit le nombre d'habitants de l'agglomération clermontoise au sens strict). 

Source La Montagne