Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > La Presse : Les adolescents intimidés plus à risque de dépression

La Presse : Les adolescents intimidés plus à risque de dépression

le 15 juin 2015

[Le Point] Les adolescents qui sont victimes d'intimidation sont ensuite nettement plus à risque que les autres de souffrir de dépression, révèle une étude publiée cette semaine par le journal médical The BMJ .

La chercheure Lucy Bowes, de l'université Oxford, et ses collègues ont recruté près de 4000 sujets pour étudier le lien entre l'intimidation à l'âge de 13 ans et la dépression à l'âge de 18 ans.

Des 683 adolescents qui ont rapporté avoir été intimidés plus d'une fois par semaine, 14,8% souffraient de dépression à l'âge de 18 ans, contre 7,1% pour les adolescents qui avaient été intimidés de une à trois fois par semaine.

En revanche, seulement 5,5% des adolescents qui n'avaient jamais été intimidés étaient dépressifs à l'âge de 18 ans.

Source La Presse