Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > Le Figaro : Burn out, quels sont les métiers à éviter ?

Le Figaro : Burn out, quels sont les métiers à éviter ?

le 27 mai 2015

[Le Figaro] D'après une étude du cabinet Technologia, plus d'un travailleur français sur dix serait touché par ce syndrome pas encore reconnu comme maladie.

Parmi l'ensemble des actifs occupés, 3,2 millions d'entre eux seraient en situation de travail excessif et compulsif, rapporte l'étude  sur le syndrome d'épuisement réalisée par le cabinet d'expertise Technologia. Soit,12,6% de la population active occupée française présenterait ces deux phénomènes provoquant un risque élevé de développer un syndrome d'épuisement professionnel couramment nommé burn out. 

Les agriculteurs exploitants sont ceux qui sont les plus touchés: près d'un quart d'entre eux. 60% des agriculteurs expriment une compulsion à travailler, due à «l'absence d'alternative, l'isolement ou la volonté de rester dans la course coûte que coûte», évoque l'étude. Les agriculteurs sont également 53% à se sentir usés à force de travailler et épuisés à la fin d'une journée de travail. Presque un agriculteur sur deux est fatigué quand il se lève le matin.

Source Le Figaro