Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > Le Figaro : Premiers pas fragiles du service sanitaire

Le Figaro : Premiers pas fragiles du service sanitaire

le 17 juin 2019

Envoyer des étudiants en santé faire de la prévention à l’école est une belle idée, qui doit s’accompagner d’une solide formation.

Officiellement créé en juin 2018 pour une entrée en vigueur dès la rentrée suivante , le service sanitaire s’est d’emblée présenté comme un défi. Séduisante, l’idée d’enrôler tous les étudiants en santé (ils sont 47.000) dans des actions de prévention au sein d’établissements scolaires ou de maisons de retraite n’a pas été simple à mettre en place. Un an après, elle se traduit par des résultats mitigés. «Confier la promotion de comportements favorables à la santé à des stagiaires suppose de les former solidement et de les accompagner sur le terrain, souligne Christine Ferron, de la Fédération nationale d’éducation et de promotion à la santé. Cela ne peut se faire à moyens financiers constants.»

Lire la suite sur Le Figaro