Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > Le Monde : Le nombre de suicides continue à diminuer en France

Le Monde : Le nombre de suicides continue à diminuer en France

le 17 février 2018

Malgré cette baisse des suicides de – 26 % en 2014 par rapport à 2003, la France reste au dixième rang sur trente-deux du nombre de personnes se donnant la mort en Europe.

En 2014, 8 885 décès par suicide ont été officiellement enregistrés en France métropolitaine, soit un par heure en moyenne. Un chiffre élevé, mais en diminution de près d’un quart (– 26 %) par rapport à 2003, et qui confirme une baisse tendancielle entamée en 1985. C’est ce que révèle le rapport de la troisième édition de l’Observatoire national du suicide, publié lundi 5 février par le ministère de la santé et l’agence Santé publique France, sur la base des chiffres fournis par le Centre d’épidémiologie sur les causes médicales de décès de l’Inserm.

Le rapport précise d’emblée que ce chiffre de 8 885 suicides est sous-évalué de 10 %, car il ne prend en compte que les décès officiellement enregistrés comme morts volontaires. En incluant ceux pour lesquels il existe une « très forte certitude », mais pas de certificat, on atteindrait pratiquement 10 000 décès, soit près de trois fois le nombre de personnes tuées dans les accidents de la route (3 384) en 2014.

Interrogé sur les raisons de cette « baisse tendancielle » du nombre de suicides dans les pays de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) depuis 1990 (à l’exception du Japon et de la Corée), et depuis 1985 en France, M. Aubert assure que le phénomène est « complexe » , « multifactoriel » et fait actuellement l’objet de travaux de recherche. « Malgré toutes ces recherches, on ne sait pas pourquoi ça baisse » , reconnaît-il.

Lire la suite sur le site Le Monde