Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > Le Temps : Folie, deux mille ans, toujours rien compris

Le Temps : Folie, deux mille ans, toujours rien compris

le 18 mai 2015

[Le Temps] La médecine fait des progrès, sauf pour les dérèglements graves de la psyché. C’est le constat d’Andrew Scull dans son histoire culturelle de la folie.

Il y avait une idée, au moins une, sur laquelle on croyait pouvoir s’accorder: celle selon laquelle le progrès médical a rallongé notre espérance de vie en bonne santé. Sauf qu’apparemment, ce n’est pas vrai : pas pour tout le monde. Les personnes souffrant de troubles psychiques graves vivent 10 à 25 ans moins longtemps que le reste d’entre nous. Apparemment, cette situation s’aggrave à un rythme accéléré. «Sur ce plan, nous semblons être en train de régresser», note Andrew Scull.

Source Le Temps