Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > Le temps : S’ennuyer au travail ? Un enfer qui tue

Le temps : S’ennuyer au travail ? Un enfer qui tue

le 21 juin 2016

[Le Temps] On parle beaucoup burn-out et employés sous pression, mais, aujourd’hui, le problème le plus important dans le monde du travail est l’ennui. Un mortel ennui ou bore-out qui détruit celui qui le subit.

Le chiffre sidère. 30% des salariés européens sont payés à ne rien faire. Ou si peu. Oui, alors que la pensée dominante ne parle que durcissement des conditions de travail, burn-out et employés sous pression, Christian Bourion démontre l’inverse dans Le Bore-out syndrom, un essai fulgurant sorti au début de cette année qui documente avec précision cette réalité de chômage déguisé.

Le Bore-out syndrom? C’est, depuis 2007, l’appellation contrôlée pour définir cette situation paradoxale et hautement toxique dans laquelle un travailleur reçoit un salaire sans recevoir la charge de travail qui va avec. Ils sont fonctionnaires, techniciens, assistants commerciaux, secrétaires de direction, agents d’accueil ou autres, leur cahier des charges est détaillé, mais sur le terrain, rien ne vient. Etre payé pour rêver toute la journée, le pied? Détrompez-vous, c’est l’enfer. Car, entre le mortel ennui et la culpabilité, le bore-outé ne peut que sombrer. Récit d’un syndrome ignoré.

Source Le Temps