Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > Les Echos : L'enfer mental des SDF

Les Echos : L'enfer mental des SDF

le 31 août 2018

Neuf dixièmes des personnes à la rue souffrant d'une pathologie mentale ne sont pas correctement soignées, indique une étude.

C'est un problème de société aussi grave - pour ne pas dire tragique - que peu souvent débattu : la santé mentale des SDF.  Une étude, réalisée par une équipe d'Aix-Marseille Université et parue fin août dans « Progress in Neuropsychoparmacology & Biological Psychiatry »  , vient d'en apporter un éclairage. Et il est édifiant.

S'inscrivant dans le cadre du projet « Un chez-soi d'abord » visant à offrir à des personnes sans domicile fixe un logement pour améliorer la qualité des soins psychiatriques, cette étude a inclus plus de 700 SDF souffrant de schizophrénie ou de troubles bipolaires, dans quatre grandes villes de France (Marseille, Paris, Lille et Toulouse).

Agés en moyenne de 38 ans et composés à 83 % d'hommes, ces malades à la rue se répartissaient en 70 % de cas de schizophrénie et 30 % de troubles bipolaires. L'objectif de l'étude consistait à savoir s'ils recevaient un traitement médicamenteux adapté. Ce n'est pas le cas : près de neuf patients sur dix ne sont pas correctement traités.

Lire la suite sur Les Echos