Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > Libération : La nouvelle voie des "entendeurs"

Libération : La nouvelle voie des "entendeurs"

le 5 mars 2015

[Libération] A l’opposé des techniques psychiatriques classiques, l’unité de psychologie de Lunéville a monté un groupe de parole où entendre des voix n’est plus considéré comme une maladie mentale, mais comme un phénomène dont on peut s’accommoder.

A l’opposé des techniques psychiatriques classiques, l’unité de psychologie de Lunéville a monté un groupe de parole où entendre des voix n’est plus considéré comme une maladie mentale, mais comme un phénomène dont on peut s’accommoder.

Ce ne sont pas des fous, ce sont des rebelles. Ils se réunissent chaque semaine à l’Unité de psychologie médicale de Lunéville (Meurthe-et-Moselle). Ce jeudi d’hiver, ils sont une dizaine, soignants et soignés mêlés, assis autour de la même table ronde. Parmi eux, certains entendent des voix. Oui, comme Jeanne d’Arc. Mais aussi Charlemagne, Socrate, Beethoven, Dickens, Churchill, Freud, Sartre, Nothomb, Zidane… En fait, comme environ 10 % de la population, selon de nombreuses études.

Source Libération