Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > Nouvel Obs : Le "respirianisme", ce "dangereux mouvement sectaire" qui prône le jeûne absolu

Nouvel Obs : Le "respirianisme", ce "dangereux mouvement sectaire" qui prône le jeûne absolu

le 27 juin 2017

[Nouvel Obs] Les "respiriens" jurent bien vivre sans boire ni manger, ou à peine. Leur "secret" ? Ils se "nourriraient" de lumière. Une dérive sectaire qui inquiète les autorités.

Akahi Ricardo et Camila Castello, un couple de jeunes parents installé entre la Californie et l’Equateur, jurent vivre sans manger ni boire depuis des années, tout en étant en parfaite santé mentale et physique. Sur le compte Instagram de Camila, 34 ans, les photos de postures de yoga alternent avec celles de ses deux enfants, des clichés dignes d'une "mom of Instagram" (ces mères qui utilisent le réseau social pour rendre publique leur vie de famille).

A la différence que Camila assure ne pas s'être alimentée une seule fois durant les neuf mois de sa première grossesse et avoir à peine plus mangé pour la seconde. Ce qui ne l'aurait pas empêchée, à l'entendre, de donner naissance à deux enfants en "parfaite santé".

Le couple affirme même ne pas avoir ressenti la faim depuis 2008 et manger très peu, uniquement pour partager des moments avec leurs enfants à qui ils n'imposent pas leur "style de vie". Comme eux, d'autres "respiriens", "breatharian " en anglais, promettent qu'ils sont capables de se soustraire à ces besoins humains fondamentaux. Selon des témoignages, ils se "nourrissent" exclusivement de "l'alimentation cosmique" que leur apporte le "prana", terme sanskrit qui peut être traduit par "le souffle vital respirant".

Un adepte francophone raconte sur YouTube : "Ça fait treize ans que je n’ai pas mangé et je suis toujours vivant." "Le blocage principal [concernant la nourriture] est de croire que 'si on ne mange pas, on va mourir'", assure l'homme qui n'a pas l'apparence squelettique attendue. Un de leurs modèles, le yogi indien Prahlad Jani, assure même jeûner depuis 70 ans. 

Ce mouvement, baptisé le "respirianisme", est risible tant il est aberrant, mais il est néanmoins à prendre au sérieux car il est à l'origine de plusieurs morts. 

Source  Nouvel Obs