Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > OCDE : Mesures pour éviter les importants surcoûts liés à une consommation nocive d’alcool

OCDE : Mesures pour éviter les importants surcoûts liés à une consommation nocive d’alcool

le 18 mai 2015

[OCDE] La consommation à risque est en augmentation, chez les jeunes et chez les femmes, dans de nombreux pays de l’OCDE, en partie parce que les boissons alcoolisées sont devenues plus aisément disponibles et plus accessibles financièrement, et qu’elles font l’objet de campagnes de publicité efficaces, selon un nouveau rapport de l’OCDE.

Le rapport Lutter contre l’usage nocif de l’alcool : Politiques économiques et de santé publique  indique que la recrudescence des comportements à risque en matière d’alcool représente une tendance préoccupante, dans la mesure où elle est associée à des taux plus élevés d’accidents de la circulation et de violence, ainsi qu’à un risque accru de maladies graves et chroniques. Il montre en outre que plusieurs mesures peuvent permettre de réduire la consommation d’alcool, qu’elle soit régulière ou épisodique, ainsi que la dépendance. Les gouvernements désireux de lutter contre l’alcoolisation paroxystique intermittente – le binge drinking  –, et autres types d’abus, peuvent recourir à diverses mesures qui ont montré leur efficacité, qui peuvent prendre la forme de conseils aux gros buveurs, d’une augmentation des taxes, d’un relèvement des prix, d’un durcissement de la réglementation sur la vente de boissons alcoolisées ou d’un renforcement des contrôles visant l’alcool au volant.

Source OCDE