Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > Pourquoi Docteur : Cannabis, les adolescents ont plus de risques de développer une schizophrénie

Pourquoi Docteur : Cannabis, les adolescents ont plus de risques de développer une schizophrénie

le 21 mars 2018

Selon une nouvelle étude comparant le tabagisme et la consommation de cannabis pendant l'adolescence, ce dernier entraine plus de cas de schizophrénie ultérieurement. Un argument pour penser que le cannabis a un vrai rôle dans le déclenchement de la schizophrénie.

L’adolescence est l’âge des premières expériences et des premiers flirts avec l’illégalité: alcool, tabac ou encore cannabis. Une récente enquête  de l’Observatoire Français des Drogues et des Toxicomanies (OFTD) a montré que la consommation des adolescents avait diminué par rapport à l’an 2000. Le cannabis est incriminé depuis plusieurs années dans le déclenchement de la schizophrénie, mais les études sont contradictoires et il est surtout considéré comme un marqueur du risque : les adolescents au stade précoce de la maladie feraient en quelque sorte une "auto-médication".

Partant du principe que les adolescents fument aussi des cigarettes, des chercheurs britanniques ont comparé les effets des cigarettes par rapport ceux du cannabis vis-à-vis de la santé psychiatrique ultérieure de ces jeunes de 14 à 17 ans. Ils ont cherché à différencier les effets de 2 addictions, le tabac et le cannabis, sur le risque de schizophrénie chez des adolescents. Les résultats sont publiés dans la revue JAMA Psychiatry

Lire la suite sur Pourquoi Docteur