Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > Sciences & Avenir : Ne pas confondre Dépression et troubles bipolaires

Sciences & Avenir : Ne pas confondre Dépression et troubles bipolaires

le 12 mars 2015

[Sciences & Avenir] 40 % des dépressions diagnostiquées seraient en fait des troubles bipolaires. Une confusion préjudiciable, les traitements n’ayant rien à voir.

Hemingway, Van Gogh, Nietzsche... Autrefois qualifiés de "maniacodépressifs", ils seraient aujourd’hui atteints de "troubles bipolaires" (TBP), comme près de trois millions de personnes en France, un nombre qui reste stable. Si la définition a évolué, la maladie est restée la même : une alternance de phases hautes (manies ou hypomanies) et basses (dépression), séparées par des intervalles plus ou moins longs. Au final, ce sont toujours des vies chaotiques, entre exubérance et repli, menant parfois au suicide.

Source Sciences & Avenir