Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > Sciences et Avenir : Les schizophrénies, des anatomies cérébrales distinctes

Sciences et Avenir : Les schizophrénies, des anatomies cérébrales distinctes

le 29 mars 2018

Des chercheurs allemands ont caractérisé deux stades de schizophrénie bien distincts correspondant à des différences neuro-anatomiques visibles à l'IRM.

Ne dites plus la schizophrénie, mais les schizophrénies. C'est la tendance forte de ces dernières années en psychiatrie qui tend à montrer que cette maladie mentale est bien plus un ensemble de troubles psychotiques qu'une entité isolée. Un nouvel élément à cette conception plus fidèle à l'hétérogénéité de "la maladie" vient d'être apporté par une équipe de la Ludwig-Maximilian University à Munich (Allemagne). Les chercheurs en psychiatrie ont en effet identifié des différences neuro-anatomiques dans le cerveau correspondant à deux stades bien distincts de schizophrénie. Chez quelque 600 000 personnes en France, les troubles psychotiques associés se manifestent à des degrés divers par des expériences hallucinatoires éprouvantes, des pensées confuses et idées délirantes.

Lire la suite sur Sciences et Avenir