Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > Sciences et Avenir : Valium, Xanax, Lexomil...présentent des risques à long terme

Sciences et Avenir : Valium, Xanax, Lexomil...présentent des risques à long terme

le 2 juillet 2015

[Sciences et Avenir] La Haute autorité de santé livre les conclusions de sa réévaluation de l'intérêt thérapeutique des benzodiazépines anxiolytiques dans le traitement de l'anxiété.

Témesta, Valium, Xanax, Lexomil... Les Français "raffolent" des benzodiazépines pour traiter l'anxiété. En 2014, quelque 7 millions de personnes en auraient consommé, dont 16% en traitement chronique sur plusieurs années. Si la Haute autorité de santé (HAS) vient de confirmer leur intérêt thérapeutique important dans un rapport rendu lundi 29 juin 2015, l'agence met toutefois en garde contre leur utilisation prolongée. Ceux-ci sont en effet jugés " efficaces à court terme (8 à 12 semaines)" . Mais " leurs effets indésirables et le risque de dépendance qu’elles induisent doivent conduire à inscrire leur prescription dans une stratégie à court terme, soit dans un contexte de crise aigüe d’angoisse, soit en seconde intention dans les troubles anxieux ou les troubles de l’adaptation" , précise la HAS dans son communiqué.

Source Sciences et Avenir