Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > Sciences et avenir : Schizophrénie, une pathologie qui prête à confusion

Sciences et avenir : Schizophrénie, une pathologie qui prête à confusion

le 29 avril 2015

[Sciences et avenir] Un fantasme populaire voudrait que les personnes souffrant de schizophrénie soient plus susceptibles de présenter des comportements criminels. En réalité, les malades sont plus souvent des personnes d'exception.

La schizophrénie est sujette à de nombreux malentendus. À commencer par sa définition. Le psychiatre Eugen Bleuler, qui en est l’auteur, écrivait en 1911 : "Ce n’est pas une maladie au sens strict du terme, mais elle apparaît être un groupe de maladies… pour cette raison, nous devrions parler de schizophrénies au pluriel."  Autre confusion malheureusement très répandue : la supposée criminalité des schizophrènes.

Source Sciences et avenir