Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > Slate : Les psys ont aussi besoin d'aller voir un psy

Slate : Les psys ont aussi besoin d'aller voir un psy

le 12 janvier 2018

Les thérapeutes souffrant de troubles mentaux sont beaucoup plus nombreux qu'on ne le croit. Et ce n'est pas une mauvaise chose.

Les psys sont-ils des patients comme les autres? Autant briser le mythe d'emblée: oui. Aussi expérimentés, rationnels, intuitifs, calmes ou encore diplomates soient-ils –ou paraissent-ils...–, ils n'en demeurent pas moins des être humains qui, comme nous, ont leurs états d'âme et leurs névroses. Et il n'est pas rare qu'eux aussi éprouvent le besoin de consulter.

L'éminent médecin-psychiatre Carl Jung, dont le mentor n'était autre que Sigmund Freud, affirmait que tout bon analyste devrait d'abord «s'examiner lui-même» et savoir se soigner pour espérer pouvoir ensuite soigner l'autre. Mieux encore, théorisait-il, la capacité d'un thérapeute à aider ses patients naît justement de ses propres expériences douloureuses. C'est le concept, explique Tonic, du «guérisseur blessé». 

Lire la suite sur Slate