Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > Slate : Les réseaux sociaux affectent la santé mentale des adolescents

Slate : Les réseaux sociaux affectent la santé mentale des adolescents

le 13 août 2015

[Slate] Il est difficile pour la génération Z et même la génération Y d’imaginer une vie sans Facebook, Snapchat, Instagram et Twitter. 

Pour en rester à la génération Z, c’est-à-dire aux adolescents, un sur quatre serait en ligne presque constamment selon une étude récente du Pew Research Center. Et l’essentiel de ce temps en ligne, les adolescents le passeraient sur les réseaux sociaux.

Les effets de cette pratique permanente sur la santé mentale des adolescents sont controversés. Mais une nouvelle étude scientifique publiée il y a quelques jours apporte des réponses plutôt inquiétantes sur le bien-être psychologique des personnes addictives aux réseaux sociaux.  

L’étude a été menée au Canada par l’agence de santé de la ville d’Ottawa. Elle conclut «que les adolescents qui sont sur les réseaux sociaux deux heures ou plus par jour ont de façon significative plus de chances d’avoir une santé mentale fragile, d’être dans la détresse psychologique et d’avoir des pensées suicidaires ». 

Source Slate