Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > Somapsy : Insertion professionnelle et troubles mentaux

Somapsy : Insertion professionnelle et troubles mentaux

le 29 juillet 2015

[Somapsy] Pour les pays qui font partie de l’OCDE il est de plus en plus évident que la santé mentale est un aspect clé par rapport au marché du travail et aux politiques sociales. 20% des personnes en âge de travailler souffrent un problème léger ou modéré de santé mentale et 50% auront un problème de santé mentale quel qu’il soit au long de leur vie.

Les coûts de santé et sociaux sont immenses et les politiciens sont en train d’en prendre conscience. Développer des politiques d’insertion professionnelle plus intégrées est la clé pour faire face les défis économique que pose la santé mentale.

Un rapport de l’OCDE publié en 2012, identifiait les problématiques liées au monde du travail et à la santé mentale et mettait en cause certaines idées préconçues. Trois ans plus tard, le même organisme a publié Fit Mind, Fit Job : From Evidence to Practice in Mental Health and Works , un nouveau rapport qui dans les grandes lignes synthétise l’information du rapport précédent et conclut qu’il est nécessaire de transformer les politiques d’insertion professionnelle en ce qui concerne les personnes souffrant un problème de santé mentale. En générale, ces personnes ont plus de chances d’être au chômage et de se retrouver dans une situation économiquement précaire. Ceci est dû au fait que ces employés ont une productivité plus basse et des taux d’absentéisme plus élevés. Néanmoins, il faut tenir en compte que c’est bien le travail qui rétroalimente la stabilité mentale de ce groupe social.

Source Somapsy