Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > The Conversation : La "dépression souriante", ou quand le sourire masque un profond mal-être

The Conversation : La "dépression souriante", ou quand le sourire masque un profond mal-être

le 4 mars 2019

L’expression "dépression souriante" – qui définit le fait d’avoir l’air heureux tout en souffrant intérieurement de symptômes dépressifs – est de plus en plus répandue

Le nombre d’articles consacrés à ce sujet augmente dans la littérature populaire, et les requêtes Google qui lui sont consacrées ont considérablement crû cette année . On est toutefois en droit de se demander si la "dépression souriante" est réellement un état pathologique.

Bien que cette expression ne figure pas dans le lexique des termes techniques utilisés par les psychologues, il correspond certainement à une réalité. Il est possible d’être déprimé et de réussir à en masquer les symptômes. L’appellation technique la plus proche pour décrire cette condition est "dépression atypique ". Dans les faits, une proportion importante de personnes déprimées, auxquelles leurs activités ne procurent plus de plaisir, parviennent à cacher leur état  en souriant. Or ces personnes pourraient être particulièrement vulnérables  aux tentations suicidaires.

Lire la suite sur The Conversation