Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > The Conversation : Pourquoi l’humain est-il si vulnérable au risque de dépression ?

The Conversation : Pourquoi l’humain est-il si vulnérable au risque de dépression ?

le 26 février 2020

La dépression étant fréquente chez les humains, des chercheurs se sont interrogés sur les avantages que les prédispositions à ce trouble ont pu procurer au cours de l'Evolution. 

Pourquoi l’homme est-il si vulnérable au risque de dépression ? La médecine évolutionniste nous apporte des éléments de réponse.

Cette médecine repose sur l’idée selon laquelle l’évolution, au sens darwinien du terme, a sélectionné des facteurs de vulnérabilité à certaines maladies s’avérant avantageux pour la survie de l’espèce. Par exemple, on pense que certains sont prédisposés au risque d’obésité dans notre société de surabondance alimentaire, parce que leurs ancêtres étaient confrontés à la disette : l’évolution aurait sélectionné les variantes génétiques permettant de faire rapidement d’importantes réserves de calories sous forme de masse graisseuse, quand nourriture il y avait. Or compte tenu de la prévalence élevée de la dépression, on peut imaginer que des caractéristiques la facilitant aient été retenues par la sélection naturelle, eu égard aux avantages qu’ils procuraient. Plusieurs hypothèses ont donc été proposées. 

Lire l'article sur le site d'information The Conversation