Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > The Conversation : Près de la moitié des adultes autistes luttent contre la dépression

The Conversation : Près de la moitié des adultes autistes luttent contre la dépression

le 8 avril 2019

Près de la moitié des adultes atteints d’autisme vont souffrir de dépression clinique au cours de leur vie, selon notre nouvelle recherche publiée dans le Journal of Abnormal Child Psychology.

La dépression peut avoir des conséquences désastreuses pour les personnes atteintes d’autisme, incluant une perte des aptitudes acquises précédemment,  une plus grande difficulté à accomplir les tâches quotidiennes, et au pire, le suicide . Les gens atteints d’autisme devraient être examinés régulièrement pour la dépression de manière à avoir accès au traitement approprié .

L’autisme est un trouble qui entraîne des difficultés d’interactions sociales et des modèles de comportement restreints et répétitifs . L’autisme augmente également le risque de grave maladie mentale.

Jusqu’ici, les chercheurs et cliniciens ne savaient pas combien de personnes atteintes d’autisme étaient affectées par la dépression.

Notre étude , qui passe en revue systématiquement près de 8000 articles de recherche, révèle maintenant qu’il est clairement prouvé que la dépression est très fréquente aussi bien chez les enfants que les adultes atteints d’autisme. Elle révèle aussi que la dépression est plus courante chez les personnes atteintes d’autisme ayant une intelligence supérieure.

Lire la suite sur The Conversation