Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > The Conversation : Troubles de l’humeur et de la personnalité : ne faites plus l’erreur

The Conversation : Troubles de l’humeur et de la personnalité : ne faites plus l’erreur

le 1 avril 2019

Chaque nouvelle version du manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux, le célèbre et très utilisé DSM, qui en est à sa cinquième itération, voit augmenter nombre de troubles mentaux recensés. 

La dernière version de cet ouvrage de référence en inventorie environ 300. Pour compliquer les choses, bon nombre d’entre eux ont des caractéristiques communes. C’est, par exemple, le cas de la dépression et de l’anxiété.

Ce manuel constitue un guide très utile pour les médecins et les chercheurs, mais il ne permet pas de faire de l’art du diagnostic une science exacte. Et étant donné que les experts eux-mêmes débattent encore de la catégorisation des troubles mentaux, il n’est pas surprenant que des idées fausses au sujet de certaines de ces affections se propagent dans la population.

Nos connaissances sur les troubles mentaux sont acquises de diverses façons : nous pouvons côtoyer quelqu’un qui en a été victime, ou en avoir fait nous-mêmes l’expérience. Nous pouvons aussi avoir lu des ouvrages sur le sujet, ou l’avoir vu traité à la télévision. Or, films et séries dépeignent souvent les personnes atteintes de maladies mentales comme des individus dangereux, effrayants et imprévisibles. Les représentations (fausses) les plus populaires sont celles de personnages aux personnalités multiples, ou d’individus atteints de troubles bipolaires, de schizophrénie ou souffrant de troubles de la personnalité.

Lire la suite sur The Conversation