Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > Vigilance : Du bon usage des médicaments psychotropes en cas de canicule

Vigilance : Du bon usage des médicaments psychotropes en cas de canicule

le 30 juin 2015

[ANESM] L'adaptation à la chaleur met en jeu des mécanismes de défense dont l'efficacité peut être diminuée ou retardée. Certains sujets fragilisés s'adapteront plus lentement et plus difficilement à des températures extérieures élevées. 

C'est notamment le cas des personnes âgées, ce d'autant plus qu'elles sont atteintes de pathologies sous-jacentes (en particulier cardiovasculaires, rénales et neuropsychiatriques), traitées en conséquence par des médicaments et qu'elles ont perdu leur autonomie.

En cas de vague de chaleur certains médicaments sont susceptibles d’aggraver un syndrome d’épuisement-déshydratation ou un coup de chaleur.

De même, l'exposition à des températures élevées, pour des périodes plus ou moins prolongées, peut avoir une incidence sur la conservation des médicaments, particulièrement ceux nécessitant des précautions particulières de stockage et de conservation.

L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a produit des recommandations sur le bon usage des médicaments en cas de canicule.

Source ANSM

Voir également Revue Prescrire