Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Comment agir > Campagne : Les problèmes de santé mentale guettent les étudiants-athlètes

Campagne : Les problèmes de santé mentale guettent les étudiants-athlètes

le 19 janvier 2017

[Radio Canada] Dans le cadre de la campagne de sensibilisation « Bell cause pour la cause », pas moins de 20 000 étudiants-athlètes d'un peu partout au Canada ont uni leur voix pour parler de santé mentale. Une campagne qui a résonné jusqu'au Nouveau-Brunswick.

Par le biais de « Bell cause pour la cause », l’entreprise de télécommunication souhaite lever le voile sur les problèmes de santé mentale et la campagne de cette année braque notamment les projecteurs sur les étudiants-athlètes.

« Si on me fait sentir que j'ai laissé tomber mes coéquipiers, si mes parents m'ont fait sentir que je les ai déçus parce que je suis arrivé sixième au lieu d'avoir une médaille, un moment donné [...] ça peut devenir très lourd à porter pour un jeune », de sommer Jimmy Bourque, titulaire de la chaire de recherche interdisciplinaire sur la santé mentale des enfants et des jeunes à l'Université de Moncton.

Des étudiants-athlètes sensibles à la cause

« La dette étudiante puis les travaux d'école [et] avoir un emploi en même temps, pour les étudiants athlètes c'est une charge de plus à l'agenda alors ça ne me surprend pas qu'il y ait beaucoup de gens qui souffrent en silence de problèmes mentaux », affirme Roxann Guerrette.

Cette dernière doit jongler entre ses études doctorales, son rôle de présidente à la Fédération des étudiantes et étudiants du Centre universitaire de Moncton et ses compétitions de cross-country.

Bien qu’elle arrive à gérer tous ces dossiers, elle croit aussi que les étudiants-athlètes sont particulièrement susceptibles de souffrir de problèmes de santé mentale.

Par l’entremise de « Bell cause pour la cause », Bell verse des de l’argent à des initiatives en santé mentale.

Source Radio Canada