Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Comment agir > Comment agir : Les visages de la dépression

Comment agir : Les visages de la dépression

le 19 mai 2015

[La Presse] Le 23 avril, à 19 h 49, Sophie Lambert a appuyé sur le bouton « publier » de sa page Facebook. « Sophie, tu dois le faire », l'a rassurée un ami très proche. Elle l'ignorait alors, mais la réalisatrice venait de démarrer tout un mouvement: des dizaines, puis des centaines de personnes allaient, dans les jours suivants, montrer, elles aussi, « le visage de la dépression ».

« Voici le visage de la dépression, a écrit Sophie, sous une photo d'elle, tout sourire, au retour d'un jogging. Je sais, il n'y a pas d'ecchymoses, de sang, de bleus ou d'excroissances étranges. Mais la douleur et la souffrance sont astronomiques. Je ne la souhaite à personne. Vraiment. Ça m'a pris du temps avant de nommer. Je me suis battue contre. J'avais honte. Honte d'être incapable de me lever le matin, honte des sanglots qui montaient aux moments inopportuns, honte de me traîner à travers la vie et de ne pas comprendre la légèreté des autres, honte de ne plus être forte. »

Le texte se poursuit, et elle y raconte comment elle a glissé dans la dépression, impuissante... mais aussi comment les beaux jours finissent par revenir. Au bout d'un « fucking long chemin ».

Sur les réseaux sociaux, l'effet a été immédiat. « Je n'étais pas certaine de publier ce texte ! lance-t-elle. Je m'étais dit que si je n'avais pas une mention "j'aime" une heure plus tard, j'allais l'enlever. Et une heure après, il y avait 80 "j'aime" et plusieurs commentaires! »

Source La Presse