Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Comment agir > Initiative : A Lyon, un centre pour prévenir le suicide

Initiative : A Lyon, un centre pour prévenir le suicide

le 30 novembre 2016

[Allo Docteurs] A Lyon, un centre de prévention du suicide accompagne les personnes en crise suicidaire. L'équipe prend en charge les patients après qu’ils aient été accueillis aux Urgences psychiatriques pour avoir tenté de mettre fin à leurs jours. 

En France, un décès sur cinquante est dû à un suicide. Chaque année, ce sont ainsi plus de 10.000 personnes qui décident de mettre fin à leur vie. C’est plus que le nombre de morts sur la route. Alors que notre pays bénéficie d'une espérance de vie élevée, le taux de suicides est parmi les plus hauts d’Europe. Or, il ne s’agit pas d’une fatalité. La prévention constitue un enjeu majeur de santé publique, et plusieurs expériences vont dans ce sens.

A Lyon, les Centres hospitaliers Edouard-Herriot et du Vinatier ont mis en place un Centre de prévention du suicide (CPS). L'équipe, composée de médecins psychiatres et d'infirmiers spécialisés dans la psychiatrie, se charge de maintenir un contact téléphonique avec les personnes en crise suicidaire. Des rendez-vous leur sont également proposés. Une surveillance qui commence dès que les patients rentrent chez eux, soit après une hospitalisation, soit après un passage aux Urgences où les équipes auront estimé que l'hospitalisation n'était pas nécessaire.

"La personne vient de vivre des jours difficiles. Elle a fait un geste suicidaire et n'a rien devant elle. Le rôle des soignants du CPS est de construire cet avenir immédiat auquel la personne peut s'accrocher. On essaie de construire un Lego",  précise le Pr. Jean-Louis Terra, responsable du centre de prévention. 

Chaque année, le Centre de prévention du suicide de Lyon effectue plus de 2.500 rappels téléphoniques, l'objectif étant de diminuer le taux de récidives suicidaires. Plusieurs études ont démontré l'impact positif de ces veilles téléphoniques.

Source Allo Docteurs