Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Comment agir > Initiative : Ici, on prend soin des ados

Initiative : Ici, on prend soin des ados

le 20 octobre 2016

[Le Parisien] Située à l'écart de l'hôpital Louis-Mourier, une unité accueille des jeunes âgés de 12 à 17 ans qui souffrent de troubles psychiatriques.

Depuis une semaine, au sein de l'hôpital Louis-Mourier, une nouvelle unité a commencé à accueillir une petite dizaine d'ados. Des filles et garçons de 12 à 17 ans, souffrant d'une pathologie nécessitant un cadre de soin spécialisé  : dépression, troubles post-traumatiques, psychose émergente, anorexie...

Le site s'appelle l'Astrolab  : « L'Astrolab est une boussole un peu mystérieuse, une sorte de métaphore de l'adolescence », explique Anne Perret, sa responsable. Situé à l'écart de l'établissement hospitalier, l'Astrolab ressemble à une auberge de jeunesse  : table de pique-nique, de ping-pong, jardin potager, terrain de basket-ball. Seuls les grillages et le discret panneau « Unité psychiatrie adolescent » rappellent la fonction des lieux.

Musique, baby-foot, peinture ou encore théâtre

« Nous avons une capacité de 12 lits d'hospitalisation à temps plein, les seuls dans le nord des Hauts-de-Seine, explique le Pr Caroline Dubertret, chef du service psychiatrie et addictologie à Louis Mourier. Mais nous nous adaptons aux besoins des jeunes avec des hospitalisations de jour, de nuit, ou complètes ».

Dans la salle détente, le poste de radio diffuse un tube de Beyoncé. Quatre adolescents ont délaissé la table de baby-foot, les poufs et la télévision pour dessiner, écrire et bavarder autour d'une table. Dans la pièce adjacente, l'équipe pluridisciplinaire garde un oeil sur les jeunes patients. Personnel médical, éducateur, enseignant mais aussi ergothérapeute, l'équipe qui encadre les jeunes est aussi là pour créer un espace familier pour l'adolescent, pour qui « la place de l'environnement est très importante », souligne Anne Perret.

Source Le Parisien