Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Comment agir > Initiative : Psychiatrie, une maison pour vivre ensemble

Initiative : Psychiatrie, une maison pour vivre ensemble

le 1 mars 2017

[Allo Docteurs] En France, deux millions de personnes vivent avec des problèmes psychiques sévères et persistants. Pour les aider à s'intégrer après un long séjour en hôpital psychiatrique, l'association Les Invités au festin a créé une maison relais pour les accueillir à Besançon, en Franche-Comté.

Au coeur du fonctionnement de La Maison des sources, une dizaine de salariés mais surtout une vingtaine de bénévoles. Une centaine de personnes atteintes de troubles psychiques y viennent en accueil de jour et treize habitent les lieux.

Dans ce lieu de vie, aucune blouse blanche. Bénévoles, aides médicales et psychologiques ou résidents… tous se côtoient sans distinction et le tutoiement est de rigueur. "On travaille beaucoup sur le lien, sur la responsabilisation. Ils ont donc une place, on compte sur eux pour que la maison vive. Cela leur redonne confiance, ils créent des relations entre eux, avec les bénévoles… Nous sommes en fait une grande famille ", explique Edith Robert,  responsable de la maison des sources.

Cette grande famille, c'est Marie-Noëlle Besançon et son mari qui en ont eu l'idée en 2000. Pour elle, il s'agit de psychiatrie citoyenne : "L'objectif est de développer la citoyenneté des personnes qui l'ont perdue du fait de la maladie ou de l'hospitalisation trop longue, et de développer la citoyenneté de chaque citoyen lambda, c'est-à-dire de développer leur ouverture à ces personnes qui ont des problèmes pour qu'elles puissent revenir dans la société ".

Le lien avec l'hôpital n'est pas rompu pour autant. Les malades sont tous stabilisés et ils sont suivis par leur médecin à l'extérieur de la maison. Un équilibre qui bénéficie aux patients. À la maison des sources, chacun reste autant de temps qu'il veut à condition de respecter les règles de vie en collectivité et de payer un loyer modéré.

En novembre 2017, deux autres maisons relais devraient ouvrir leurs portes : l'une en Bourgogne et l'autre dans le Bas-Rhin.

Source Allo Docteurs