Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Comment agir > Initiative : "Voile en tête" est arrivé à Deauville

Initiative : "Voile en tête" est arrivé à Deauville

le 23 juin 2016

[Ouest France] La régate « Voile en tête » a fait escale à Deauville, ce mardi 20 juin. À bord, des patients atteints de maladies psychiques. Objectif : soigner mais aussi poser un autre regard sur ces pathologies.

Des tentes blanches à moitié démontées, un bassin Morny quasi vide et de la pluie, beaucoup de pluie. Pas de doute, la Solitaire du Figaro est bien terminée. Le soleil et le public de la veille ont bel et bien disparu. Pourtant, ce lundi midi, avec parapluies et capuches de rigueur, ils sont trois à guetter à l’arrivée des bateaux. « Vous savez que les skippers du Figaro sont partis, dimanche ? »
"Un soin thérapeutique" Non, ils ne se sont pas trompés. Ils sont bien venus voir l’arrivée d’une étape de régate. Et ils en savent quelque chose : ce sont eux les organisateurs. Pourtant, les bateaux, c’est loin d’être leur spécialité. « Je suis psychiatre à l’établissement public de santé mentale de Caen (EPSM), explique Caroline Agostini. Avec Nadine Patte qui est infirmière, nous organisons, pour la première fois, « Voile en tête ». » À leurs côtés, le Dr Ruy Pereira, président de l’association européenne « Sport en tête », qui soutient le projet.
25e éditionD’accord… Mais quel est le lien entre pathologies psychiques et voile ? « C’est une régate avec 17 équipages, mais c’est aussi un vrai soin thérapeutique, répond Caroline Agostini. Depuis quelques années, les neurosciences s’intéressent à l’impact du sport sur les maladies psychiques. Il y a de vrais effets sur l’autonomie, le vivre ensemble, etc. »

À bord des bateaux, des patients et des soignants venus d’établissement de toute la France, et des skippers. Un concept qui n’est d’ailleurs pas nouveau. C’est cette année la 25e édition de « Voile en tête ».

Source Ouest France