Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Comment agir > Inspirez-vous : Insulté sur le Net à cause de son handicap, il répond en vidéo

Inspirez-vous : Insulté sur le Net à cause de son handicap, il répond en vidéo

le 3 décembre 2015

[handicap.fr] « Suicide toi stp ». « Faut te gazer ». « Putin mais c'est qui le mongol qui fait que d'immité bob ». « Fait un compte paypal et demande un don pour améliorer ton handicape ». « Il est défonce au crack le mec ? »  (NDLR : les fautes sont d'origine). A qui doit-on ces post savoureux ? A des internautes, gentiment dissimulés derrière leur clavier. Les joies des réseaux sociaux ! Et qui fait les frais de ces débordements ?

5 000 fans… et parfois des cons !

C'est Jean-François, alias Donwar, un jeune youtubeur handicapé. Donwar est IMC (infirme moteur cérébral) ; sa main droite ne fonctionne pas comme il faudrait et il a une drôle d'élocution. Spécialiste des jeux vidéo, le jeune homme s'est fait un joli petit pseudo sur la Toile, avec plus de 5 000 followers sur sa chaîne You Tube. Le revers de la médaille, c'est de s'exposer aux regards pas forcément bienveillants de sa communauté. Il a beau se considérer comme « normal », d'autres sont heurtés par sa singularité et ne se privent pas de l'inonder d'insultes.

Etudiant à Epitech Paris

Alors il a décidé de les compiler dans un petit film(en lien ci-dessous). Et de garder la tête haute, pour lui, pour ses pairs !  « A cause de certains commentaires, vous allez vouloir mourir et tout arrêter alors qu'au contraire, il faut continuer, explique le jeune homme » . Donwar entend le prouver à sa façon ; le jeune homme poursuit ses études à  Epitech Paris (établissement de formation supérieure en informatique) et a pour objectif de réaliser un reportage sur la façon dont les jeux vidéo sont utilisés dans les établissements médico-sociaux. Il souhaite également sensibiliser les développeurs à l'accessibilité et aider les joueurs en situation de handicap en créant des manettes adaptées. Son credo : « Créez, motivez-vous, montrez-vous et faites valoir vos capacités ! » .

Source handicap.fr