Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Comment agir > Inspirez-vous : Soisy-sur-Seine, un « médicament » destiné à éradiquer les préjugés

Inspirez-vous : Soisy-sur-Seine, un « médicament » destiné à éradiquer les préjugés

le 3 février 2016

[Le Parisien] Il ne soulage pas la migraine, n’apaise pas les irritations et soigne encore moins la toux. Non, le « Préjugix 200 mg » s’attaque à un tout autre mal. Distribué ce jeudi, et pour la première fois en Ile-de-France, dans deux pharmacies de Soisy-sur-Seine, ce médicament cible les patients atteints de préjugés et idées reçues.

Conditionné sous emballage cartonné, le « Préjugix 200 mg » se présente comme un sirop. Pourtant, son principe actif ne s’absorbe pas. Aucun grand laboratoire pharmaceutique ne se trouve derrière sa production. Et aucune ordonnance n’est exigée pour se procurer ce « remède » né de l’imagination d’une association culturelle basée à Villeneuve-sur-Lot (Lot-et-Garonne).

« Tout est parti d’une rencontre l’an dernier avec un groupe d’adultes handicapés, raconte Patrick Delpech, président de l’association artistique O.S. (Open space). Je m’étais associé à eux afin de réaliser une performance à Villeneuve-sur-Lot sur le thème de leur insertion dans la vie de la cité. Au fil de nos discussions, l’un d’eux a abordé la schizophrénie. Chaque fois, qu’on parle d’un schizophrène, les gens l’assimilent à un tueur en série , a-t-il lancé. Dans ma tête, ça a fait tilt. J’ai visualisé la boîte de médicament et son inscription anti-préjugés  ».

Source Le Parisien